Le salarié cadre – Avantages et inconvénients

Le salarié - cadreLa division entre salarié et cadre n’est plus aussi marquée qu’auparavant. Pourtant le statut de cadre continue d’offrir de nombreux avantages qui s’accompagnent d’inconvénients.

Un cadre a un salaire beaucoup plus élevé qu’un salarié. Les charges salariales sont cependant aussi plus élevées.

Les périodes d’essai et de préavis sont très longues. La période d’essai peut osciller entre 4 mois et 8 mois si une convention collective le permet et après renouvellement. Le préavis, avant le départ du poste, est aussi de 4 mois. Cela est bénéfique pour l’employeur puisqu’il aura suffisamment de temps pour rechercher un remplaçant.

Les cadres ont une grande flexibilité au niveau des horaires puisque leur temps de travail est annualisé. L’inconvénient est de ne pas avoir d’heures fixes et les heures supplémentaires ne sont pas comptabilisées.

La pension de retraite des cadres est largement plus élevée que pour les autres salariés. Cela s’explique par les cotisations supplémentaires qui engendrent donc des coûts supplémentaires. Un autre problème auquel doivent faire face les cadres est le déficit grandissant des caisses de retraites complémentaires spécifiques aux cadres.

Les conventions collectives peuvent prévoir des jours de congés supplémentaires pour les cadres. En effet, ces salariés ont moins de jours de RTT.

L’avantage social, le plus notable entre les cadres et les autres salariés, est la prévoyance. Les employeurs doivent en effet cotiser plus pour les cadres que pour leurs autres salariés. Ils sont donc mieux couverts en cas de décès ou d’invalidité.

Les cadres bénéficient d’un suivi personnalisé en cas de chômage s’ils ont contribué à l’Apec (Association pour l’emploi des cadres) lors des cotisations spécifiques aux cadres.

Il faut donc bien tenir compte de ses avantages et inconvénients avant d’embaucher un cadre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *